Les quatre accords toltèques (3/4) : Ne faites pas des suppositions

18 Jul 2014

 

Les quatre accords toltèques sont des règles de vie ancestrales transmises par les Toltèques, société du sud du Mexique à la sagesse millénaire. Don Miguel Ruiz présente ces principes de vie comme la voie de la liberté personnelle, la voie d’être soi même.

 

Notre éducation et notre entourage nous ont fait accepter une multitude de règles (auxquelles nous avons donné notre accord) qui provient des attentes des autres, de la peur et de nos propres croyances limitantes. Ces « accords » nos font perdre contact avec la réalité et limitent notre potentiel. Pour accéder à la voie de la liberté personnelle, nous devrions vivre selon quatre règles donc conclure ces quatre accords.

 

Nous vous avons déjà présenté les deux premiers accords toltèques :

Que votre parole soit impeccable.

Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle

 

3ème accord toltèque : Ne faites pas des suppositions

 

Nous appréhendons la réalité à travers de nos philtres. Ce que nous pensons est, finalement, une projection construite à partir de notre propre vision du monde.

 

Dans ce processus, nous tentons de tout comprendre, notre mental ne supporte pas de ne pas comprendre. Nous faisons donc des suppositions qui vont au delà de la réalité observable et qui deviennent notre propre réalité, aussi éloignées qu’elles puissent être de la vérité. Nous sommes persuadés que ces suppositions correspondent à la réalité. Mais, c’est un rêve qui naît de nos suppositions.

 

Quand on fait des suppositions, nous voyons les choses comme nous voulons les voir, on prête des intentions à autrui. On a tendance à en faire une affaire personnelle et on réagit en conséquence. La conséquence est que l’on manque d’avoir une parole impeccable. Voyez comment tous les accords sont liés les uns aux autres.

 

Nous prêtons des intentions à autrui et aussi, nous prétendons que les autres connaissent nos intentions et attentes. Et nous sommes souvent déçus, nous ne comprenons pas que l’autre ne réponde pas à nos attentes. Ceci parce que nous n’avons pas conscience que chacun a une façon différente de voir le monde.

 

Ayons le courage d’avoir une communication claire, d’exprimer nos souhaits et nos besoins et de demander des explications quand cela nous est nécessaire. Les suppositions sont à la base de beaucoup d’incompréhensions avec nos êtres chers. Pourquoi ne pas exprimer clairement nos attentes ? Une communication claire aidera aussi l’autre à ne plus faire de suppositions.

 

Si nous communiquons ainsi, de façon claire et authentique, nous ne faisons plus de suppositions et notre parole devient impeccable.

 

Cela vous paraît simple ? A vous de jouer ! Rendez-vous la semaine prochaine pour le 4ème accord toltèque.

 

 

 

 

 

Please reload

Posts publiés

L'Ecoute : un levier de productivité

29 May 2018

1/10
Please reload

Recherche par tag
Posts récents
Please reload

Suivez nous
  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic