Développez l'écoute active dans le Management

15 Apr 2015

 

Posez vous la question suivante : En tant que Manager, quelle est la qualité de mon écoute ? Vous avez la pression de votre hiérarchie ou la pression du marché qui n’attend personne. Et vous vous dites que vous avez des messages et des directives importants à transmettre à vos collaborateurs.

 

Quelle est la meilleure façon de les transmettre ? Voulez-vous trouver leur adhésion à vos directives ? Alors, il vous faudra apprendre à écouter.

 

Quels sont les avantages de l’écoute dans le Management ? L’écoute est le meilleur moyen du manager pour connaître la perception des personnes qui sont sur le terrain. Vous apprenez à mieux connaître votre collaborateur qui se sent reconnu par l’écoute, donc qui s’ouvrira plus à la communication.

 

En tant que Manager, vous avez donc tout à gagner ! Voici quelques clés qui vous aideront à améliorer votre qualité d’écoute :

 

  • L’écoute commence par une vraie volonté d’écouter et de se tourner vers l’autre. Avant une réunion, posez vous l’écoute comme une intention. Allez-y pour écouter dans l’intention de comprendre et non de répondre.

  • Ceci implique de diminuer votre dialogue intérieur. Dans l’écoute, vous êtes dans une démarche de partage et non de réflexion pour trouver un argumentaire.

  • Développez votre sens de la curiosité envers ce que votre interlocuteur a à vous dire. Même si vous avez plus d’expérience que lui, il aura toujours des choses à vous apprendre, ne serait-ce que par le regard qu’il porte sur une situation donnée.

  • Entraînez-vous à observer : remarquez les détails, la façon dont votre interlocuteur est arrivé à sa conclusion, ses mécanismes de fonctionnement, son langage non verbal, la personne dans sa globalité. Cela vous donnera des informations précieuses qui vous aideront à mieux communiquer avec lui dans l’empathie et la bienveillance.

  • Après que votre interlocuteur ait fini de parler, reformulez ses propos. Cela vous permettra trois choses : de vous assurer que vous avez bien compris ; de mieux vous rappeler de l’essentiel de l’échange ; de faire sentir à votre interlocuteur qu’il a été compris.

  • Prenez le temps de réfléchir avant de répondre. Surtout en cas de désaccord, faites sentir à votre interlocuteur que vous avez écouté et que vous comprenez son point de vue. De la même manière, si vous posez une question, laissez à votre interlocuteur le temps de la réflexion.

  • Ecoutez sans jugement. Votre interlocuteur vous fait part de son expérience à partir de qui il est. Ayez l’intention de comprendre, plus que de vous positionner par rapport à ce qu’il dit.

  • Utilisez le questionnement. C’est un excellent moyen de susciter la réflexion de votre interlocuteur. Poser les bonnes questions est un art en soi. Vous pourrez aider votre collaborateur à trouver ses propres solutions à des problèmes posés et dans la ligne de management que vous avez donnée. Posez l’objectif et, à travers de l’écoute et le questionnement, aidez la personne à chercher un moyen de le mettre en place. Votre collaborateur sera d’autant plus impliqué dans l’action que la solution vient de lui-même.

  • Dans votre discours, valorisez la personne de façon authentique, sans flatterie. Cela la motivera, la mettra en confiance pour continuer à s’exprimer et à avancer dans son raisonnement.

  • Et finalement, il est fondamental de soignez votre langage non verbal. Ayez l’attitude de l’écoute. Prêtez attention au discours de votre interlocuteur avec attention et bienveillance. Intéressez-vous sincèrement à ses propos.

 

Car comme le disait Pythagore : « Qui parle sème, qui écoute récolte.»

 

Please reload

Posts publiés

L'Ecoute : un levier de productivité

29 May 2018

1/10
Please reload

Recherche par tag
Posts récents
Please reload

Suivez nous
  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic