Rechercher
  • Fabiola Ortiz

Les quatre accords toltèques (4/4) : Faites toujours de votre mieux


Les quatre accords toltèques sont des règles de vie ancestrales transmises par les Toltèques, société du sud du Mexique à la sagesse millénaire. Don Miguel Ruiz présente ces principes de vie comme la voie de la liberté personnelle, la voie d’être soi même.

Notre éducation et notre entourage nous ont fait accepter une multitude de règles (auxquelles nous avons donné notre accord) qui provient des attentes des autres, de la peur et de nos propres croyances limitantes. Ces « accords » nos font perdre contact avec la réalité et limitent notre potentiel. Pour accéder à la voie de la liberté personnelle, nous devrions vivre selon quatre règles donc conclure ces quatre accords.

Nous vous avons déjà présenté les trois premiers accords toltèques :

Que votre parole soit impeccable.

Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle

Ne faites pas de suppositions

4ème accord toltèque : Faites toujours de votre mieux

Cet accord va nous permettre de mieux appliquer les trois autres afin qu’ils deviennent une nature profonde.

Faire de son mieux nous permet d’affronter une situation avec les ressources et capacités que nous avons à ce moment donné. Nous sommes le point de référence de notre « mieux », en tenant compte de qui nous sommes et de notre contexte. Cela n’implique pas remplir les attentes des autres.

Si, à chaque instant, nos faisons de notre mieux, cela nous empêchera de nous accabler de reproches plus tard et d’avoir des regrets. Cela nous permet aussi d’apprendre sereinement de nos erreurs pour ce que « mieux » évolue, avec du recul et sans regrets. Nous ne sommes plus dans un schéma de culpabilité mais de responsabilité.

Cet accord implique donc se donner le droit à l’erreur. Avoir conscience que nos capacités évoluent et que mon « mieux » aujourd’hui peut être plus élevé ou moindre que celui de demain. Votre « mieux » peut changer d’un instant à l’autre. Il dépend des circonstances d’un moment donné. Cette conscience nous donne de la bienveillance envers nous mêmes. Elle permet de mieux nous accepter, d’oser être nous mêmes. Faire de son mieux c’est oser s’affirmer tel que l’on est.

Le recul sur soi nous permet de savoir quel est notre mieux à un instant précis. Il s’agit d’avoir la juste mesure. Si on essaye de faire au-delà de son mieux, on dépense trop d’énergie pour un résultat insatisfaisant. On agit contre soi-même. Si on fait moins que son mieux, on s’expose à la culpabilité, aux regrets et aux reproches que l’on se fait à soi même.

Cette attitude nous aide aussi à vivre pleinement dans l’ici et maintenant, à passer dans l’action. Faire de son mieux est aussi de prendre plaisir à faire ce que l’on fait. C’est à cela que l’on peut évaluer la juste mesure de son « mieux ». Vous êtes pleinement dans l’action et non dans l’attente de la récompense. Ne faites pas parce que vous « devez » le faire, mais parce que vous « voulez » le faire.

C’est ce 4ème accord qui vous aidera à appliquer les trois premiers. Nos habitudes sont très ancrées pour pouvoir appliquer ces accords sans exceptions. Mais si on fait de notre mieux, ces accords commenceront à faire partie de nous. Et nous accéderons à la voie de la liberté personnelle.

#accordstoltèques #croyanceslimitantes #développementpersonnel #principesdecoaching

48 vues